Éric Vuillard (Auteur)

Résumé

Evocation de la conférence de Berlin qui vit, de 1884 à 1885, le partage de l'Afrique par les puissances coloniales européennes, et le Congo devenir propriété personnelle du roi des Belges Léopold II. Prix Franz Hessel 2012. Electre 2014

Année de publication: 2014
Editeur:Actes Sud
Nombre de pages: 1 vol. (94 p.)18 x 11 cm
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français et francophones

Du même auteur

Congo

« Le Congo, ça n'existe pas. » Il faut donc l'inventer. En 1884, à la conférence de Berlin, les grandes puissances se partagent l'Afrique et créent l'État indépendant du Congo, une simple entreprise commerciale. Viennent alors le défrichage, l'installation des comptoirs, les massacres...

En évoquant le roi Léopold II, Charles Lemaire l'éclaireur, Léon Fiévez le tortionnaire, les frères Goffinet les négociateurs, Éric Vuillard donne au mal un visage. À la fois récit historique et réflexion politique sur le libre-échange, Congo ressuscite, d'une plume lucide et irrévérente, la période coloniale, l'aube de notre modernité.

Éric Vuillard, né en 1968 à Lyon, est écrivain et cinéaste. Il est notamment l'auteur de Conquistadors (Léo Scheer, 2009, prix Ignatius-J.-Reilly) et de Tristesse de la terre (Actes Sud, 2014). Il a reçu le prix Franz-Hessel et le prix Valery-Larbaud pour deux récits publiés chez Actes Sud en 2012 : La Bataille d'Occident et Congo.