Nina Bouraoui (Auteur)

Résumé

A la fin des années 1970, Sami, un jeune garçon, disparaît dans la campagne algéroise. Pour ne jamais l'oublier, Alya, son amie d'enfance, écrit chaque jour leur histoire en réinventant le passé et en fixant le présent. Un roman sur les vibrations et les frémissements de l'adolescence et du monde.

Année de publication: 2011
Editeur:Stock
Nombre de pages: 235 p.22 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français et francophones

Du même auteur

«Je m'appelle Alya. Je vis à Alger, dans un ensemble d'immeubles construit sur une colline. Ici on a peur de l'année qui vient, l'année 1980, tout le monde dit que quelque chose va arriver, va changer, que la technologie va dépasser les humains. On attend une catastrophe mais on ne sait pas de quel côté elle va surgir. On dit aussi que la religion va tout prendre, que c'est dans la logique des choses. Que le ciel sera la seule réponse à la matière. Et quand je parle de matière, je parle de la technologie. Des fusées, des stations spatiales, des usines nucléaires. Moi je crois en Dieu.»

Nina Bouraoui est née en 1967 à Rennes. Elle est notamment l'auteur de La Voyeuse interdite (prix du Livre Inter 1991), Le Jour du séisme, Garçon manqué, La Vie heureuse, Mes mauvaises pensées (prix Renaudot 2005), Poupée Bella, Avant les hommes, Appelez-moi par mon prénom et Nos baisers sont des adieux.