Sonya Hartnett (Auteur)Bertrand Ferrier (Traducteur)

Résumé

A Mulyan, en Australie, Anwell, 20 ans, est à l'agonie et raconte l'histoire de sa famille, marginalisée depuis la mort accidentelle de son petit frère. Il revient sur sa rencontre avec Finnigan, son chien Surrender et le pacte qui les lie : Finnigan accomplira le mal lorsque c'est nécessaire, Anwell fera le bien. Prix Victorian Premier et Michael L. Printz 2005, American Library Association 2007.

Année de publication: 2009
Editeur:Serpent à Plumes
Nombre de pages: 313 p.21 x 13 cm
Langue:Français
Univers:A02 - Romans étrangers

Finnigan et moi

Anwell, jeune garçon de 20 ans, raconte son histoire depuis son lit d'hôpital alors qu'il est victime d'un mal inconnu.

Sous forme de flash-back, il narre son enfance bouleversée par sa rencontre avec Finnigan, son opposé, son idéal.

Toujours accompagné de son chien Surrender, Finnigan n'est pas comme les autres : il n'est pas gentil ni bien élevé, il ne va pas à l'école et, surtout, il est son seul ami. Les deux garçons passent un pacte : dès qu'il faudra mal agir, Finnigan s'en chargera.

Anwell n'aura plus qu'à faire le bien.

Lorsqu'une épidémie d'incendies ravage le village, la police locale est sur la sellette. La suspicion grandit et achève de diviser les habitants de Mulyan, une petite bourgade australienne jusqu'à ce que Gabriel convainque Finnigan d'arrêter...

Un roman qui flirte avec le fantastique. Un merveilleux livre sur l'enfance. Une écriture précise et poétique.

« Son imagination est aussi sauvage que celle de Dostoïevski ou d'Emily Brontë et aussi gothique qu'une tête de mort... Si vous ne devez lire qu'un livre australien cette année, lisez Finnigan et moi (The Weekend Australian).

Née en 1968, Sonya Hartnett vit à Melbourne ; elle est l'auteur de dix-huit livres dont les renommés Thursday's child et Of a boy (à paraître au Serpent à Plumes). Parmi les nombreux prix qui ont récompensé son travail, citons, en 2008, le prix Astrid Lindgren. Ses livres sont traduits dans dix langues.