Catherine Bourgain (Auteur)Pierre Darlu (Auteur)

Résumé

Rédigée par deux chercheurs en génétique humaine, cette synthèse présente et analyse les enjeux sociaux, économiques et politiques qui découlent des usages actuels de la science de l'ADN. Ils abordent les débats en cours sur la médecine personnalisée, la recherche des origines familiales et le fichage génétique de la population.

Année de publication: 2013
Editeur:Seuil
Nombre de pages: 167 p.21 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A25 Sciences (sauf zoologie et animaux)
Niveau:Tout public

Du même auteur

En soixante ans d'existence, l'ADN s'est échappé des laboratoires de génétique pour devenir un acteur essentiel des séries télévisées de police scientifique. Il est désormais présent au premier plan dans nombre de questions de société. L'ADN est là pour parler d'identité, de liberté individuelle, de sécurité et de gestion de populations par le fichage. L'ADN est encore là pour promettre une nouvelle médecine personnalisée, pour proposer ses réponses aux interrogations sur les origines familiales et sur les mouvements migratoires. En illustrant par de nombreux cas les enjeux sociaux, économiques et politiques qui entourent ces usages, les auteurs, tous deux chercheurs en génétique humaine, souhaitent remettre l'ADN à sa place, pour mieux libérer l'espace démocratique des débats.

Catherine Bourgain est chercheuse en génétique humaine et statistiques à l'Inserm. Présidente de la Fondation Sciences Citoyennes, elle a témoigné dans plusieurs procès pour refus de prélèvement ADN.

Pierre Darlu est directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste de génétique des populations humaines et d'évolution. Il est très impliqué dans les recherches à l'interface de la biologie et des sciences humaines.