Michaël Ferrier (Auteur)

Résumé

Un professeur français à l'université de Tokyo, animateur d'une émission de télévision sur la France, propose une série sur trois personnages à part, Ambroise Vollard, Jeanne Duval et Edmond Albius. Yuko, la productrice de l'émission, est emballée mais pas le service culturel de l'ambassade de France au Japon.

Année de publication: 2010
Editeur:Gallimard
Nombre de pages: 1 vol. (257 p.)20 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français et francophones

Du même auteur

Sympathie pour le fantôme

« Maintenant, ils se demandent tous d'où ils viennent, qui ils sont et ce qu'ils font ici, ils essaient de montrer qu'ils sont français ou, au contraire, qu'ils ne sont pas français, ils se raccrochent de plus en plus à leurs lois, leurs coutumes, leurs traditions ou leurs tribulations, leurs coiffures et leurs parlures, leurs régions, leurs religions. Ils sont fiers des empires de leurs pères et des serments de leurs frères. C'est le ramdam des mémoires, le grand tumulte mémoriel : l'une contre l'autre, elles s'épaulent tout en se poussant du coude, elles se soudoient mais elles se montrent du doigt... Plus personne ne sait comment se souvenir ou comment oublier, plus personne ne sait comment être français. »

Michaël Ferrier vit à Tokyo où il enseigne la littérature. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Tokyo. Petits portraits de l'aube (« L'Infini », 2004) et Le goût de Tokyo (Mercure de France, 2008).