René Frydman (Auteur)Charlotte Rotman (Collaborateur)

Résumé

Pionnier de la médecine procréative à l'origine du premier bébé éprouvette en 1982, R. Frydman explique les raisons qui l'ont poussé à aider certains couples ou femmes célibataires dans leur projet d'enfant en enfreignant la loi française. Il écrit dans l'espoir de changer cette dernière et montre la nécessité d'assouplir l'accès à l'assistance médicale à la procréation. ©Electre 2017

Année de publication: 2017
Editeur:Seuil
Nombre de pages: 1 vol. (103 p.)19 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A27 Santé - médecine - sexualité (sauf grossesse et puériculture )
Niveau:Tout public

Dans un manifeste publié dans Le Monde du 17 mars 2016, signé par 200 spécialistes, René Frydman, pionnier de la médecine procréative, assume « avoir aidé, accompagné certains couples ou femmes célibataires dans leur projet d'enfant dont la réalisation n'est pas possible en France ». D'une certaine manière, il admet avoir bousculé une législation désuète.

Dans ce livre, rédigé à la première personne, il nous dit pourquoi. Lanceur d'alerte en blouse blanche, il choisit ses combats. S'il tire aujourd'hui la sonnette d'alarme, c'est dans l'espoir de changer la législation française sur l'assistance médicale à la procréation, dont il dénonce les blocages et les incohérences. René Frydman se fait le porte-parole de gynécologues, biologistes, psychologues et obstétriciens : face au progrès de la connaissance scientifique et aux changements des modes de vie et des aspirations, le médecin doit-il, peut-il, rester spectateur, comme l'y engage la loi française ?

Rene Frydman est l'une des voix les plus écoutées de la bioéthique, en France et à l'étranger. Auteur de nombreux ouvrages de réflexion ou de conseil, membre du comité consultatif national d'éthique de 1986 à 1990, il est aussi l'un des fondateurs de médecins sans frontières.