Daniel Tammet (Auteur)Samuel Sfez (Traducteur)

Résumé

Un essai sur les langues qui est à la fois une réflexion inspirée des propres expériences de l'auteur mais aussi des témoignages récoltés à travers le monde auprès de populations qui tentent de faire vivre des langues rares. ★★★ Recommandé par Laurent, bibliothécaire à Saint-Ouen : Daniel Tammet, écrivain anglais vivant à Paris, diagnostiqué Asperger, raconte dans ce livres des anecdotes autour du langage et des langues. A la fois léger et passionnant. ★★★

Année de publication: 2017
Editeur:Les Arènes
Nombre de pages: 1 vol. (267 p.)22 x 15 cm
Langue:Français
Niveau:Tout public

Il était une fois, dans une banlieue de Londres, un enfant autiste dont la langue maternelle était les nombres... Daniel Tammet se souvient de ce langage numérique qu'il comprenait mieux que celui de sa famille.

Aujourd'hui, ce polyglotte capable d'apprendre l'islandais en une semaine nous propose un voyage dans l'univers des langues et de ceux qui les parlent, les inventent ou les étudient.

Il nous entraîne à la rencontre des Nahuas, ces descendants des Aztèques qui forgent des mots à partir des bruits de la nature. Il raconte les péripéties de l'inventeur de l'espéranto et dialogue avec ceux dont c'est la langue maternelle. Il nous montre comment apprendre une langue étrangère de manière intuitive ou pourquoi l'apparition du téléphone a modifié notre façon de nous parler.

De l'art de la traduction de la Bible à la poésie de la langue des signes, ces pages révèlent l'étonnant éventail des talents linguistiques et littéraires de l'auteur.

Daniel Tammet est écrivain. Considéré comme l'un des « 100 génies rivants », ses livres best-sellers Je suis né un jour bleu, Embrasser le ciel immense et L'Eternité clans une heure ont été traduits dans le monde entier. Il est également l'auteur d'un roman, Mishenka. Membre de l'Académie royale des arts de Grande-Bretagne, il vit aujourd'hui à Paris.