Jon Kalman Stefansson (Auteur)Eric Boury (Traducteur)

Résumé

Reykjavik, années 1950. Sigvaldi et Helga, très amoureux, ont deux filles, Sesselja puis Asta. Mais le couple finit par se séparer. Vingt ans plus tard, à Vienne, Asta, étudiante en théâtre, éprouve de la culpabilité lorsqu'elle apprend le décès de sa soeur car elle a ignoré ses lettres. Elle tente de vivre avec son passé et de se construire malgré un amour passionnel et destructeur pour Josef. ©Electre 2018

Année de publication: 2018
Editeur:Grasset
Nombre de pages: 1 vol. (490 p.)21 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A02 - Romans étrangers

Ásta

Reykjavík, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d'après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant - à une lettre près - amour en islandais, et qui ne peut que porter chance à leur fille... Des années plus tard, Sigvaldi tombe d'une échelle et se remémore toute son existence : il n'a pas été un père à la hauteur, et la vie d'Ásta n'a pas tenu cette promesse de bonheur.

Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l'urgence autant que l'impossibilité d'aimer. À travers l'histoire de Sigvaldi et d'Helga puis, une génération plus tard, celle d'Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s'enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur.

« Jón Kalman Stefánsson est le premier écrivain à avoir introduit l'éternité dans les lettres islandaises. »
Au(...)ur Ava Ólafsdóttir

Jón Kalman Stefánsson est né à Reykjavik en 1963. Son premier roman paraît en 1997 en Islande, mais c'est avec la trilogie romanesque composée de Entre ciel et terre, La Tristesse des anges et Le Coeur de l'homme, qu'il s'impose dans le monde entier comme un écrivain de premier plan. Il a reçu de nombreuses distinctions dans l'ensemble des pays où son oeuvre est traduite. En France, son roman D'ailleurs, les poissons n'ont pas de pieds (Gallimard, 2015), prix Millepages, Meilleur livre étranger 2015 Lire, a été finaliste du prix Médicis étranger.

Éric Boury est un des grands passeurs de la littérature islandaise. Il traduit notamment l'oeuvre d'Arnaldur Indridason, d'Arni Thorarinsson et de Sjón en français. En 2016, il a été le lauréat du Grand Prix de Traduction de la Société des Gens de Lettres pour sa traduction de D'ailleurs, les poissons n 'ont pas de pieds, par Jón Kalman Stefánsson.