Laszlo Krasznahorkai (Auteur)Joëlle Dufeuilly (Traducteur)

Résumé

Au travers de dix-sept chapitres qui comptent des lieux et des époques diverses, des histoires qui montrent combien l'art grandit l'homme qu'il en soit le serviteur ou le contemplatif, l'expert ou le spectateur naïf. ©Electre 2018

Année de publication: 2018
Editeur:Cambourakis
Nombre de pages: 1 vol. (410 p.)24 x 16 cm
Langue:Français
Univers:A02 - Romans étrangers

Seiobo est descendue sur terre

De Ky(...)to à Venise, de Paris à Athènes en passant par Grenade et Genève, László Krasznahorkai nous entraîne dans un sublime voyage à travers les époques, au fil de dix-sept chapitres qui sont autant de variations et de réflexions sur l'art, la création et la quête du sacré. Aux côtés d'un visiteur égaré dans les ruelles vénitiennes découvrant avec éblouissement une oeuvre méconnue de la Scuola di San Rocco, d'un acteur de théâtre n(...) incarnant la déesse Seiobo, d'un gardien du musée du Louvre entretenant une relation quasi amoureuse avec la Vénus de Milo ou encore d'un architecte fanatique de musique baroque tâchant maladroitement de transmettre sa passion à quelques vieux villageois, László Krasznahorkai nous fait partager l'intensité de l'expérience artistique dans toute sa complexité. Déployant une prose majestueuse dont le rythme invite à la contemplation, tour à tour hiératique, ironique, et toujours vertigineusement érudit, László Krasznahorkai interroge le rôle de l'artiste, la place du spectateur, et explore l'émotion que peuvent susciter les chefs-d'oeuvre en chacun d'entre nous.

Né à Gyula, en 1954, László Krasznahorkai est l'un des écrivains hongrois contemporains les plus importants, auteur d'une dizaine de romans, nouvelles et essais. Il a également collaboré avec le cinéaste hongrois Béla Tarr, pour lequel il a adapté certains de ses romans (Le Tango de Satan ; Les Harmonies Werckmeister), mais aussi rédigé des scénarios originaux (Le Cheval de Turin).
Son oeuvre a été primée de nombreuses fois, dans son pays et à l'étranger : en 2004, il a ainsi obtenu le prix Kossuth, la plus haute distinction littéraire en Hongrie et en 2015, le Man Booker International Prize. Son dernier roman, Báró Wenckheim hazatér, est paru en Hongrie en 2016.