Jean d' Aillon (Auteur)

Résumé

A la fin du XIIe siècle, la jeunesse mouvementée de Guilhem d'Ussel croise l'amour passionné entre le moine Joceran d'Oc, de l'abbaye de Cluny, et la prieure Jeanne de Chandieu, de l'abbaye de Marcigny, tous deux accusés d'avoir dérobé la sainte lance. Un récit en marge de Les aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour. Electre 2015

Année de publication: 2014
Editeur:VDB
Nombre de pages: 1 vol. (705 p.)23 x 15 cm
Langue:Français
Univers:A09 Gros caractères (fiction et docs)
Niveau:Lectorat de livres en grands caractères

La genèse et l'enfance du chevalier troubadour du XIIe siècle, Guilhem d'Ussel.

Marseille, 1187. Antoine, orphelin de treize ans recherché pour meurtre, se retrouve seul sur les routes infestées de bandits, de mercenaires mais aussi de quelques belles âmes. L'adolescent, qui dorénavant se fait appeler Guilhem, va, au hasard d'étonnantes rencontres, être initié à l'art des troubadours tout comme à celui de la coutellerie, du lancer de couteau et du duel.

Son chemin croise, un jour, celui de Joceran d'Oc et de Jeanne de Chandieu qui, pour vivre leur passion, ont quitté l'habit et les ordres religieux. Ils n'en sont pas moins accusés d'avoir dérobé la Sainte Lance, inestimable relique rapportée de Terre sainte par les croisés.

Amour et honneur, quête de la vérité et vengeance : la grande saga du chevalier troubadour Guilhem d'Ussel peut commencer.