Sandrine Beau (Auteur)Gwenaëlle Doumont (Illustrateur)

Résumé

Manolo, jeune Espagnol souffrant de surdité, s'intègre parfaitement dans la classe de Victoria. Mais les parents d'élèves demandent son placement dans un centre adapté, de peur qu'il retarde leurs enfants. Pour aider son ami, Victoria propose un atelier aux élèves, leur faisant découvrir le quotidien silencieux de Manolo. Un roman sur le handicap, la tolérance, le rejet et l'ouverture d'esprit. Electre 2016

Année de publication: 2015
Editeur:Alice
Nombre de pages: 1 vol. (91 p.)illustrations en noir et en couleur21 x 15 cm
Langue:Français
Univers:J00 Romans (sauf premières lectures)
Niveau:A partir de 8 ans

Dans le même univers

Un nouvel élève est arrivé dans la classe de Victoria ce matin. Surprise : il est espagnol ! Autre surprise : il ne parle pas car il est sourd. Enfin si, il parle, mais la langue des signes. Il s'appelle Manolo et a de très beaux yeux.

Victoria n'a qu'une envie : faire sa connaissance.

Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. La Grande Zaza et sa bande de chipies ont fait de Manolo la nouvelle cible de leurs moqueries.

Et il n'y a pas que dans la cour de récré qu'on a du mal à accepter cet enfant pas tout à fait comme les autres...

Sandrine Beau aime bien quand ça n'est jamais pareil. C'est sûrement pour cette raison qu'elle a été animatrice radio, réalisatrice de films vidéo, clown ou encore Madame Météo. Maintenant, elle écrit des histoires pour les enfants et les jeunes lecteurs, seule ou avec d'autres auteurs, parce que, travailler à plusieurs, c'est rigolo ! Ses histoires ont été publiées chez Alice Jeunesse, Grasset Jeunesse, Milan, Talents Hauts... mais aussi dans la presse, ou encore jouées sur scène, par la compagnie théâtrale Teraluna. Elle est l'auteur de deux romans parus chez Alice Jeunesse : «Toute seule dans la nuit» (illustré par Éva Chatelain) et «On n'a rien vu venir» (coécrit à sept voix, préfacé par Stéphane Hessel et illustré par Aurore Petit).

Née en 1972 à Charleroi, Gwenaëlle Doumont est illustratrice depuis 2007. Dans la vie, elle aime dessiner, les frites, faire des dessins, les frites, caresser ses chats, dessiner et aussi rigoler !

Elle est l'illustratrice, entre autres, de la série «Petite Pomme» chez Magnard, et de «J'aime pas la danse» chez Talents Hauts.