Ali Abassi (Auteur)

Résumé

Une vision romanesque des événements du printemps arabe en Tunisie.

Année de publication: 2012
Editeur:Ed. d'en bas
Nombre de pages: 1 vol. (212 p.)
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français

Du même auteur

Le vent se lève en janvier

...Depuis 2004 au moins, l'entêtement de Ben Ali à s'éterniser au poste de président, le favoritisme, l'injustice sociale et le chômage de plus en plus répandus exaspèrent tout le pays, en particulier les villes et les régions défavorisées qui renouent, en effet, avec une tradition millénaire de fierté rebelle. Les boucs et les gazelles redressent les cornes dans les oueds et sous les pins. Les enfants de Gafsa, Sidi Bouzid, Kasserine, Siliana, Sfax, Tunis ont tellement grandi qu'ils cassent maintenant leurs compas, ardoises, crayons, consoles de jeu et portables, conspuent les contes sempiternels que les pères s'évertuent à leur raconter, à longueur d'années, dans la misère et le désespoir. Alors, durant les dernières semaines, il y a comme du soufre dans l'air. L'atmosphère plombée rappelle les tristes jours qui ont précédé et suivi les événements sanglants du bassin minier, moins de trois ans auparavant...

Ali Abassi est Professeur de littérature française à l'université de Manouba-Tunis, essayiste et écrivain francophone. Parmi ses publications :
Tirza, Tunis, Cérès et Paris Gallimard, 1996,
Stendhal hybride, l'Harmattan, 2002
Littératures tunisiennes, l'Harmattan, 2006
Erratiques,Tunis, Sahar, 2006...