Roman Sentchine (Auteur)Maud Mabillard (Traducteur)

Résumé

La vie quotidienne d'une famille ordinaire dans la ville de Moscou pendant les mouvements d'opposition de 2011-2012, racontée par une adolescente de 14 ans. ©Electre 2018

Année de publication: 2018
Editeur:Noir sur blanc
Nombre de pages: 1 vol. (176 p.)23 x 15 cm
Langue:Français
Univers:A02 - Romans étrangers

Du même auteur

« - Il parlera de quoi, ton récit ?
- De la Russie d'aujourd'hui. »

Moscou, hiver 2011-2012. À la veille des élections présidentielles de mars, auxquelles Vladimir Poutine est donné vainqueur d'avance, l'opposition dénonce des votes systématiquement falsifiés. Les Moscovites descendent dans la rue, formant les plus grandes manifestations d'opposition jamais vues en Russie postsoviétique.

Dans Qu'est-ce que vous voulez ?, Roman Sentchine décrit l'atmosphère de cette période en donnant la parole à sa fille, Dacha, âgée de quatorze ans. Entre son appartement minuscule, ses cours de musique, les méandres d'Internet et une Moscou tentaculaire, Dacha est témoin de l'insatisfaction de ses parents, qui participent à la contestation sans vraiment croire au renouveau.

En mettant en scène sa propre famille, Sentchine livre les détails de sa vie quotidienne, jusqu'au contenu de son réfrigérateur. Fin observateur des êtres et des choses, il insuffle à son roman une tonalité hyperréaliste qui fait éprouver la pulsation même de la vie. Évoquant aussi bien les opposants Navalny et Nemtsov que les Pussy Riot, il réfléchit à son propre rôle d'écrivain dans les périodes de bouleversements sociaux et politiques.

« Qu'est-ce que vous voulez ? », c'est bien sûr la question que Dacha adresse à ses parents, mais aussi à tous les adultes - et à travers elle, c'est la question que pose l'écrivain Sentchine à la société russe.

Roman Sentchine est né en 1971, dans la République de Touva. En 1993, sa famille s'installe dans la région de Krasnoïarsk, en Sibérie. Considéré comme l'un des auteurs phares du nouveau réalisme, Sentchine est très populaire en Russie, notamment pour ses peintures sociales de la société contemporaine. Les Eltychev, son premier roman traduit en français (Noir sur Blanc, 2013), et La Zone d'inondation (Noir sur Blanc, 2016) ont reçu plusieurs prix littéraires importants en Russie.